Signez le manifeste pour la reconnaissance des PNPP !

A tou.te.s les paysans, paysannes, jardiniers, jardinières, employé.e.s et responsables de collectivités, producteur, productrices de Préparations Naturelles Peu Préoccupantes (PNPP).

A tou.te.s celles et ceux qui utilisent des plantes et des préparations naturelles peu préoccupantes pour renforcer les plantes qu’ils produisent ou entretiennent.

A tou.te.s celles et ceux qui fabriquent des préparations naturelles peu préoccupantes.

La Confédération paysanne et l’Aspro-PNPP poursuivent leur combat pour la reconnaissance des Préparations naturelles peu préoccupantes. Extraits végétaux, tisanes, purins, huile essentielles … à base de substances végétales, animales ou minérales, ces préparations sont de plus en plus utilisées dans les fermes et permettent de diminuer l’usage des pesticides. Mais toutes ne sont pas encore autorisées !  Ces préparations sont des alternatives aux pesticides que chacun.e doit pouvoir utiliser sur sa ferme sans être dans l’illégalité.

Pour gagner le combat, nos organisations soumettent aux utilisateur.rice.s et producteur.rices de PNPP un manifeste « Pour la reconnaissance des préparations naturelles peu préoccupantes » à signer afin de porter la voix de toutes celles et ceux qui font vivre ces savoir faire paysans. Plus nous serons nombreux.ses à revendiquer ses savoirs, plus nous avons de chance d’obtenir les avancées qui nous permettrons d’utiliser librement ces préparations. Vous trouverez ce manifeste ci-dessous, en pièce jointe et au lien qui suit : Manifeste pour la reconnaissance des préparations naturelles peu préoccupantes.

Pour le signer, veuillez de préférence remplir le formulaire en ligne : https://framaforms.org/manifeste-pour-la-reconnaissance-des-preparations-naturelles-peu-preoccupantes-1578576515.
Vous pouvez sinon envoyer un mail à pnpp@collectif.org avec votre nom, prénom, département, production.
Vous pouvez choisir dans le formulaire d’accepter ou non que votre nom soit rendu public. Nous ne divulguerons aucun nom sans votre accord.

Pour votre information, les signataires ne peuvent pas être poursuivi en justice pour avoir signé ce manifeste. En revanche, il est toujours possible que des contrôles ciblés soient organisés pour celles et ceux qui décideront de rendre public leur nom. Nous revendiquons auprès du ministère un moratoire sur les contrôles tant que la réglementation n’est pas stabilisée. Toutefois, en cas de contrôle, il est fortement conseillé de faire remonter l’information sans délai pour une réaction collective, auprès de la Confédération paysanne (contact@confederationpaysanne.fr) et/ou de l’Aspro-PNPP (contact@aspro-pnpp.org).

Nous ouvrons les signatures jusqu’au 20 mars. Ce manifeste sera ensuite rendu public. Merci donc de ne pas divulguer son contenu à la presse ou dans les réseaux sociaux avant sa publication. Sa diffusion doit se faire uniquement vers un public d’utilisateur.rice.s et de producteur.rice.s de PNPP.

Merci à tou.te.s pour votre mobilisation.

Damien Houdebine, pour la Confédération paysanne
Jean-François Lyphout, pour l’Aspro-PNPP

Premières organisations partenaires du manifeste :
Agir pour l’environnement
Agrobio Périgord
Amis de la terre
Association française des professionnels de la cueillette de plantes
sauvages (AFC)
Atelier Paysan
Demeter France
FADEAR
FNAB
Mouvement de l’agriculture Bio-dynamique (MABD)
Miramap
Nature et Progrès
L’Ortie
Réseau des Ecocentres de France
Syndicat des Simples
Terran Magazines
Vigilance OGM 21